J’agis à mon échelle pour faire avancer les choses

On l’appelle Hobisoa Raininoro. Elle fait bouger les lignes dans le secteur artistique et culturel de Madagascar. On l’a vue briefer son staff,  diriger ses stagiaires, organiser des rencontres avec de0s partenaires et donner des conseils à des acteurs culturels. Un métier qu’elle chérit au quotidien, car l’art et la culture, ce sont ses dadas !

Elle est co-fondatrice de l’Association Des Médiateurs Culturels (ADMC) en 2010, puis du Centre de Ressources des Arts Actuels de Madagascar en 2011. Dynamique et ouverte à toutes les fenêtres de collaboration possibles, Hobisoa Raininoro pilote différents projets culturels au sein des structures malgaches et en lien avec de nombreux partenaires internationaux.

Médiatrice culturelle de formation et de carrière, Hobisoa Raininoro est intimement convaincue que le développement ne peut se faire sans que la culture et l’éducation n’aient leur place dans la société. Aujourd’hui, elle travaille continuellement à développer des actions de promotion des artistes, des arts et des pratiques culturelles au service du développement humain et économique à Madagascar.

 

Militante culturelle

Son credo ? « Agir chacun à son échelle pour faire avancer les choses ». Si la culture n’est pas toujours une priorité nationale, la militante en elle s’est toujours battue pour ses idéaux : créer un centre culturel au sein de son campus universitaire, représenter l’industrie culturelle malgache au sein de projets de coopérations internationaux (Indian Ocean Musik Market (IOMMA), African Women in cultural leadership, Phonothèque Historique de l’Océan Indien, etc.).

Aujourd’hui, elle accorde une grande importance à la structuration des métiers de la culture. Raison pour laquelle elle s’engage aujourd’hui à mettre en lumière le travail culturel en pilotant le projet M’KoloSaina 2.0, pour la promotion des métiers de la culture. Quoi de mieux que d’aider nos jeunes à faire de leur passion un métier !

Suivez nous sur Artist craam!