Auteur-photographe, le travail de Rijajolo se caractérise par cette volonté de livrer un regard à la fois documentaire et intime sur l’état du monde. Son aventure en tant que photographe commence en 2000. Né en France, il retrouve sa terre natale Madagascar en 2004. Il débute un travail déambulatoire intitulé « Miverina » (Revenir)  où il cherche à mettre en évidence la difficulté de retrouver un rapport intime avec Madagascar. Cette série fait l’objet de plusieurs expositions dans le monde comme à l’Angkor photo festival (Cambodge-2010), au Festival Ici&Ailleurs (Brest-2010) ou encore au Lagosphoto festival (Nigéria-2011).

Sa sélection aux Rencontres de Bamako (festival panafricain de photographie) en 2005 l’a poussé à vivre à plein temps sa passion. En 2006, il intègre le cours de photojournalisme de l’Ecole des Métiers de l’Information (EMI) à Paris et suit la campagne présidentielle française de 2007 avec l’agence Wostok-Press. Il décide de s’associer avec quatre photojournalistes et cofonde l’agence Riva Press en 2007.

Photographe engagé

En 2010, il reçoit la première place du concours Leica 35mm Wide Angle pour son travail « Ilakaka, City of Dreams ». En 2011, Rijasolo décide de s’installer définitivement à Madagascar. Depuis, il est correspondant pour la presse internationale (Le Monde, Libération, La Croix, Le Figaro, Forbes Afrique, Jeune Afrique, Paris Match, etc.) et photojournaliste pour l’Agence Française de Presse (AFP) à Madagascar. Il collabore également avec des ONG et institutions (Médecins sans frontières, Care International, Institut Français de Madagascar, etc.). Sa première monographie intitulée « Madagascar, nocturnes » est sortie aux éditions no comment® en avril 2013. Rijasolo a ouvert cette année son showroom à Faravohitra où il expose le fruit de plus de quinze ans de dur labeur.
Suivez le sur: http://riva-press.com/